© Compagnie Mycélium 2019 / Graphisme Damien Toillon / Réalisation: tous seuls comme des grands

La Compagnie mycélium /  Théâtre de rue et de chemin

Nous créons dans les espaces publics, des spectacles de théâtre burlesque questionnant notre rapport à nos environnements naturels, urbains et sociaux.

Créer des images et des situations dans les espaces publics pour interpeller et donner à rêver

La rue, et aussi les sous bois, ou encore la mairie de la commune, sont des lieux publics, ouverts, gratuits, où nous trouvons important d’y créer pour défendre la liberté d’expression et de circulation, pour inviter à la rencontre et à l’interrogation, pour faire un pied de nez à la peur qui cloisonne les espaces du commun et du vivre-ensemble.
Nous créons nos spectacles sous des formes déambulatoires ou en fixe, ainsi que des installations performatives, en interaction sensible avec les publics et les territoires traversés.

Inviter le clown, le burlesque et la poésie à se jouer du réel

Du solo au quintet nos registres théâtraux sont ceux du clown et du burlesque, maniant le détournement et l’absurde avec un regard décalé, poétique et caustique.

Une façon piquante et joyeuse de nous adresser à tous les publics, en les invitant à se questionner en finesse sur le monde et ses curieux usages.

Un projet artistique revisité

Ces Dames Disent est née en 2012 dans l’Orne  d'un collectif d’artistes (musiciens, clowns, urbaniste). La compagnie a expérimenté en cinq ans, six créations mêlant plusieurs disciplines artistiques dans l’espace public (champs et bitume):

"The Barbara Kabaret Show" (Albane Danflous, Mehdi Meskini), "Clowns en patrimoine" (avec Albane Danflous, Audrey Luzoro, Meskini, Violette Prévost), L'Affaire Jeannette (Claire Grupallo, Violette Prévost), The Pousterl's (Gabriel Soulard, Albane Danflous).  

 

Depuis 2017, le projet se recentre autour de deux artistes, Albane Danflous (comédienne-clown) et Gabriel Soulard (comédien-urbaniste), sur des créations en espaces publics et des projets de territoire, mêlant le jeu clownesque aux thématiques liées aux territoires (écologie, urbanisation, usages et sociétés,...).

La compagnie Ces Dames Disent et Cie change alors de nom et devient la compagnie Mycélium.

L’association loi 1901 Ces Dames Disent et Cie compte actuellement dans son conseil d’administration :

Laure Pique – présidente

Claire Guilloux - trésorière

Charles Grzybrowsky – secrétaire

Mélanie Massias – membre fondatrice

 

La compagnie partage les locaux de Chapel-Mêle, lieu culturel alternatif d’Alençon (61) initié par la compagnie en 2015. 

Soutiens au fonctionnement: 

Département de l’Orne

Ville d’Alençon

Soutien à la diffusion:

ODIA pour Chalon dans la rue en 2018. 

Membre de la Fédération Régionale des Arts de la Rue

Adhérente au Groupement d’Employeur SECRATEB (Caen)

Compagnie Mycélium, l'équipe:

Artistes co(l)porteurs de projets

Gabriel Soulard, urbaniste, comédien - musicien

Albane Danflous, comédienne - clown

Equipe artistique

 

Michaël Egard, orchestration de l'écriture collective "Croûtes"

Sylvie Bernard, comédienne

Emilie Marin, comédienne

Barthélémy Gueret, comédien

César Roynette, comédien

Damien Toillon, infographiste et peintre live 

Equipe technique

 

Mehdi Meskini, régisseur slameur

François Marsollier, scénographe

Pascale Deneu, décoratrice et accessoiriste

Equipe administrative

Maria-Sophie Boizard, chargée de production de Croûtes

Alice Thomas, assistante de production au sein du GE SECRATEB

Conseil d'administration

Laure Pique, Présidente

Claire Guilloux, Trésorière

Charles Grzybowski, Secrétaire

Mélanie Massias, Présidente fondatrice

Collaborations passées, artistiques, administratives, longues et ponctuelles:

Marie-Amélie Estenne

Audrey Luzoro

Violette Prevost 

Elsa Babin

Claire Grupallo 

Lili Douard 

Pierre Prevost

César Maleh

Corinne Bornet

Sarah Levêque

Payasoloco

De Popote en papier

Paul Eguillon

Daphnée Achermann

Karim Messaoudi

Cyril Pernot

Jean-Baptiste Fourmont

Armel Goupil

Laura Terrancle

Carole Fages

Caroline Bergelin

Lieu d'implantation: 

5b9780b5529d7.png

La compagnie s'est installée dans La Chapelle désacralisée des Petits Châtelets à Alençon en 2015, un ancien couvent devenu la friche artistique Le Collectif des Petits Châtelets, regroupant des plasticiens, artisans, artistes et associations culturelles.

logo_chapellemele1.jpg

En 2015 les membres de la compagnie créent l’association Chapêl-Mêle, ayant pour projet d’organiser des événements artistiques et culturels dans l’église désacralisée des Petits Châtelets.

Aujourd’hui l’association est gérée par des bénévoles mêlant des habitants d’Alençon, des techniciens du spectacles, des artistes et des médiateurs culturels, et compte plus de 500 adhérents.

Licences d'entrepreneur de spectacle: 2-1106373 et 3-1106374